Compte-rendu sur la sortie en forêt de Coat Mez

Notre fine équipe !

Malgré une météo peu motivante (forts coups de vent et averses), nous étions 7 à inaugurer cette première sortie terrain : Maël CASU (l’organisteur), Louis-Marie GUILLON (PNRA), Gaëlle KEROULLE et son invité Julien GRATIOT (fondateur de la société Organic Boat installée en Presqu’île de Crozon), Thomas JEZEQUEL, moi-même et mon fils Malo.

Maël connaît cette forêt comme sa poche. Et pour cause , il y a fait son stage de BTS gestion forestière.

Arbres et arbustes observés : Hêtre – Chêne pédonculé – Châtaignier – Sapin pectiné – Chêne rouge – Houx – If – Noisetier – Bouleau – Pin sylvestre – Épicéa commun – Bourdaine – Douglas

Quelques observations pour aider à la détermination : (désolée, mais je me suis plus intéressée à la reconnaissance des résineux…) 1- Une des façons de différencier un Pin d’un Sapin c’est d’observer les aiguilles. Sur un rameau de Sapin les aiguilles sont isolées et présentent des attaches en forme de “ventouse”. Sur un rameau de Pin les aiguilles sont groupées, par 2 (Pin sylvestre et Pin maritime), par 3 (Pin de Monterey) ou par 5.
2- On voit souvent des rameaux qui pendent chez les Épicéas. 3- Le tronc du Pin sylvestre est saumoné sur le tiers supérieurs. Son feuillage est vert clair et léger à l’œil. 4- La vieille écorce du Douglas prend un aspect “liégeux”. 5- A cette saison, pas toujours facile de différencier un Chêne rouge d’un Châtaignier. Tous deux ont des troncs plutôt droits et élancés. L’écorce du Chêne rouge est grise, claire, lisse et légèrement fendillée tandis que celle du Châtaigner est brune, épaisse et fissurée en long.    

Gestion forestière : Cette forêt est un espace naturel sensible où l’objectif de la gestion est de préserver la biodiversité, notamment en privilégiant les essences autochtones (par exemple: Hêtre, Chêne, Houx, If). La production de bois n’est pas un objectif prioritaire, même si des coupes de Sapins pectiné, de Chêne rouge et de Châtaignier ont lieu afin de favoriser le développement du Chêne et du Hêtre. C’est aussi un espace aménagé pour le public où certains arbres remarquables situés en bordure de sentier sont mis en valeur (coupe des arbres aux alentours). Cette forêt est aussi un lieu de création artistique : au détour d’un chemin vous serez surpris par une sculpture en mousse sur un tronc, une famille d’escargots géants ou un rapace tranquillement perché sur une souche qui ne s’envolera jamais… et pour cause : il est sculpté dedans !

Créations artistiques