Articles et infos

Canopée s’incruste dans la conférence sur les forêts de Julien Denormandie pour l’interpeller: Depuis plusieurs mois, le gouvernement refuse d’ouvrir un vrai débat sur les forêts alors qu’il vient d’accorder 200 millions à la filière. En nous faisant passer pour un journaliste, nous allons directement poser les questions qui fâchent au Ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

GRANDE DISTRIBUTION ET DÉFORESTATION LIÉE AU SOJA: Le CLASSEMENT de Canopée

21 décembre 2020  La quasi-totalité de la grande distribution française -Carrefour, Casino, Auchan, Lidl, Système U, Mousquetaires, Leclerc et Metro- a annoncé en novembre 2020 la mise en place de mesures pour mettre fin à l’utilisation de soja issu de déforestation. Mais ces engagements se valent-ils tous? Pour le comprendre, Canopée a réalisé un classement de ces différentes enseignes en fonction des détails des plans d’action qu’elles nous ont envoyés. Pour évaluer le sérieux de leurs engagements nous avons défini un certain nombre de critères, notamment l’intégration d’une clause de non déforestation, l’échéance fixée, le périmètre de l’engagement, le soutien à un renforcement de la réglementation…

Dans Rue89Strasbourg, l’ingénieur écologue Jean-Claude Génot dénonce les effets négatifs sur le climat du volet « renouvellement forestier » du plan de relance: « Un plan pour la forêt à visée uniquement économique » à lire en ligne.

Source le RAF

L’association Canopée et des syndicalistes de l’ONF ont organisé le 17 décembre 2020 une soirée « surprise » à la direction régionale de l’ONF à Nancy pour dénoncer les suppressions d’emploi, la subvention massive de coupes rases suivies de monocultures et l’absence de débat sur la forêt avec la société civile. Entretiens avec des agents de l’ONF, la députée Mathilde Panot, Muriel Pivard de la convention citoyenne, la gestionnaire forestier virginie Monatte et Gilles de Boncourt, directeur de la coopérative Unisylva, à visionner en ligne

Source le RAF

Formations en agroforesterie: L’Association Française d’Agroforesterie, GAIA Formation et l’ensemble de leurs partenaires-formateurs proposent 3 formations mixes en ligne et sur le terrain en Bretagne:

La trogne : l’arbre paysan aux mille usages le 8 février 2021 à Mahalon (29)

Fourrages ligneux: l’arbre dans l’alimentation des herbivores le 16 mars lieu à définir (29)

Agroforesterie et élevage le 11 Février à Plélan Le Grand (35)

Formations prises en charge à 100% par VIVEA pour les agriculteurs cotisant à la MSA, dans la limite du plafond annuel individuel. Clôture des inscriptions 10 jours avant le début de chaque formation.

Pour plus d’informations ou financement par OPCO, CPF, en fonds propres, ou par tout autre dispositif, merci de vous rendre sur la page :

Accélérer la reconquête de la biodiversité en Bretagne : c’est autour de cet enjeu commun que se mobilise la communauté #biodiversitéBZH.

Le 24 novembre dernier, vous étiez 430 participant·e·s (élu·e·s des territoires, associations, entreprises, chercheur·se·s, journalistes, passionné·e·s de la biodiversité bretonne) à suivre / échanger / interagir / rire avec les invité·e·s lors de cette première édition de #BiodiversitéBZH La Journée.

Appel à soutenir la construction de l’École des tritons sur la zad de Notre-Dame-des-Landes, lieu de formation ouvert sur un jardin et sur le bocage qui s’inscrit dans la continuité de l’histoire et des pratiques des « naturalistes en lutte ». 

Grâce aux dynamiques de chantiers participatifs sur zone, au bois de la forêt de Rohanne et aux structures artisanales du bocage, l’École des tritons est sur le point de sortir du sol. Autant d’envies et de rêves que nous détaillons ci-dessous, et pour lesquels nous allons avoir besoin de soutien politique et matériel. en savoir + ici

Bocage | Engagé·e·s pour la haie

L’Office français de la biodiversité (OFB) a lancé un appel à projets « MobBiodiv’2020 » destiné aux associations agréées au titre du code de l’environnement reparties sur l’ensemble du territoire. L’objectif de cet appel à projets était de proposer des actions concrètes en faveur de la préservation et de la reconquête de la biodiversité.Le projet « Engagé·e·s pour la haie » porté par Eau & Rivières de Bretagne fait partie des 47 lauréats.Notre paysage breton est façonné par ses haies et ses talus formant un maillage bocager typique. Le bocage reste présent mais, est en régression constante malgré des investissements publics engagés depuis plusieurs dizaines d’années (Breizh bocage notamment). Cette disparition de plus en plus rapide et continue justifient la nécessité de renforcer ou d’engager des actions nouvelles pour la préservation et la restauration des écosystèmes bocagers. C’est ce que Eaux et rivières propose au travers du projet « Engagé·e·s pour la haie ». Projet N° 13   

Dans les bois, un reportage dessiné sur les alternatives forestières Quelques mois d’hiver pour aller voir des expériences collectives qui incarnent une autre façon de travailler en milieu rural, dans la filière bois en particulier. Hélène Copin ingénieur paysagiste/ illustratrice

L’école des renardes : formation itinérante à la formation à la charpente traditionnelle

Créée en 2017 à l’initiative de l’artisan charpentière Fanny Colin, cette formation initiale permet d’apprendre les bases du métier mais aussi d’utiliser les bois locaux (feuillus comme résineux), courbes ou droits, courts ou longs et donc d’adapter l’ouvrage en fonction de ce que peuvent fournir les forêts du territoire…et non l’inverse ! Les huit renardes y apprennent les bases de la charpente, du tracé de la géométrie et acquièrent également des notions de sylviculture, pour choisir les bois sur pied et mieux comprendre d’où viennent les bois qu’ils/elles utilisent.

Le Réseau pour les Alternatives Forestières est heureux de vous annoncer le lancement de Forêts en Vie.

Ensemble, gardons nos forêts vivantes !  Grâce aux dons, legs et l’implication d’un réseau de bénévoles, Forêts en Vie acquiert des forêts pour les préserver sur le long terme, tout en y développant des activités en lien avec les territoires. Forêts en Vie tisse des liens de confiance et de partage où chacun-e trouve sa place, en harmonie avec des forêts vivantes.

En avant-première, découvrez le site internet du fonds de dotation

Rapport : pour sauver le climat, laisser vieillir les arbres ou exploiter davantage les forêts ?

Canopée, Fern et les Amis de la Terre France publient un nouveau rapport sur la contribution des forêts françaises à la lutte contre les changements climatiques. Alors que le gouvernement prévoit d’augmenter de plus de 70% la récolte de bois en forêt d’ici 2050 [1] , ce rapport propose une autre stratégie plus efficace pour le climat et la biodiversité : laisser 25% de la forêt française en libre-évolution, miser sur la résilience et la diversité des espèces, allonger l’âge de récolte des arbres, mieux répartir les prélèvements actuels plutôt que des les concentrer dans les massifs les plus accessibles et pratiquer une sylviculture maintenant le couvert forestier constituent les principales recommandations de ce rapport.

Pour le lire c’est là

logo-prosilva

Gérer les bois et forêts sans coupes rases : la sylviculture à couvert continu.

Propositions dans le cadre du Plan de Relance – « Pour une véritable transition climatique des forêts françaises à moindre coût »

A lire par là

Début novembre, France3 Limousin a consacré un reportage à l’association Faîte et Racines qui oeuvre pour des Achats collectifs de forêts menacées de destruction afin de les protéger et d’en faire une propriété collective associative: pour voir la vidéo.

https://www.faite-et racines.org

Le groupement forestier écologique Avenir Forêt a lancé une campagne de financement participatif pour former et accompagner les collectifs de citoyen-nes et des particuliers dans le montage de groupement forestier écologique, voir la page Ulule dédiée.

Akira-MIyawaki

Guide forêt MIYAWAKI proposé par association Etats Sauvages

Ce guide ‘boite à outils’ a été rédigé afin de favoriser le déploiement de projets d’afforestation à fort impact écologique sur tout le territoire suivant la technique du botaniste japonais A. Miyawaki.

Document au format .PDF (lecteur Adobe Acrobat Reader) / 63 pages / Version 2020 – 1

https://etatssauvages.wixsite.com/etatssauvages/savoirs

Forêt alluviale à aulne/CNPF

Centre Régional de la Propriété Forestière / CNPF: Forêt et biodiversité Bretagne-Pays de la Loire /  21 documents à télécharger par exemple: les pics et la gestion forestière.              

La faune et la flore associées à ces milieux sont relativement riches, tant en espèces « ordinaires » qu’en espèces protégées. Sur les 92 plantes de la liste rouge régionale présentes en forêt, 56 sont inféodées aux milieux forestiers. Parmi celles-ci, huit sont présumées disparues, 14 bénéficient d’une protection régionale et une d’une protection nationale.
Pour la faune, beaucoup de travail reste à faire pour établir un état des lieux complet. Néanmoins, dans l’état actuel des connaissances, 54 espèces de vertébrés (Mammifères, Oiseaux, Reptiles, Amphibiens) qui occupent les espaces boisés ou les milieux associés à la forêt, bénéficient d’une protection nationale. Ce constat nous permet d’ores et déjà de dire que ces milieux concentrent une diversité faunistique importante.

Construire et rénover des bâtiments publics durables et sains : un webinaire le 25 novembre: BRUDED organise une rencontre virtuelle mercredi 25 novembre de 14h à 16h à destination des élus. Quelles sont les motivations pour construire et rénover avec des matériaux écologiques, sains et de bonnes performances thermiques ? Comment s’y prendre pour ne pas oublier d’enjeux dans le déroulé du projet ? De qui s’entourer pour accompagner le projet ? Comment faire pour limiter les coûts ?… Pour échanger et tenter de répondre à ses questions, sur la base de retours d’expériences concrets: exemple (photo) la construction neuve du restaurant scolaire de La Grigonnais (44) en ossature bois/paille (projet en cours de construction) avec Gwénaël CRAHES, maire.

« Histoires d’un arbre, depuis sa vie en forêt jusqu’à la fabrication d’un fauteuil » Mathias Bonneau
Un charpentier ébéniste nouvellement arrivé en Finistère nous présente un livre auquel il a participé avec des copains du Tarn. A découvrir sur un site dédié à ce livre.

L’association « les Ami.es de la forêt de Rohanne » vient d’être créée pour rassembler toutes les personnes physiques et morales désireuses de soutenir et de promouvoir les actions menées par l’association Abrakadabois.

Canopée et SOS forêt France lancent une campagne nationale contre les coupes rases. Depuis le 5 juin 2020 – et ce dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement. Une action spectaculaire d’affichage a ouvert cette campagne dans le Morvan 

Visite du groupement forestier Avenir Forêt: Les 14 et 15 mars 2020, Maël Casu, membre actif de Koad an Arvorig a participé à une visite de forêts en Corrèze, avec le groupement forestier écologique Avenir Forêt. Un projet qui associe gestion forestière écologique, dimension collective et rentabilité économique ! France culture: interview des membres d’Avenir Forêt

avenirforet.com

Copains des bois: A la ZAD, une forêt en commun: Février 2020. Un chantier de bûcheronnage est organisé en forêt de Rohanne, à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Relations à la forêt, us et coutumes pour ce commun, couper, quoi, quand, comment et pour quoi, autant de questions qui se posent et de réponses qui se construisent. 

Habitats légers, mobiles et démontables: comment les intégrer dans nos documents d’urbanisme? Comment accompagner les habitants dans leurs projets? Un rapport de Bruded

Tribune  « La forêt est un bien commun, pas une entreprise »

Des parlementaires, syndicalistes et associations ont signé une tribune « La forêt est un bien commun, pas une entreprise » parue dans le magazine Reporterre pour dénoncer la privatisation en cours de l’Office national des forêts

« Est-ce au vivant de s’adapter au marché ou bien le contraire? »

C’est l’une des nombreuses questions que se pose après 40 ans d’expérience, un ex-responsable de coopération forestière, Bernard Palluet, dans une analyse sans consession de la forêt des 1000 vaches.

L’Agora de Forestopic